Les œufs de la Canne fondent comme neige au soleil…

20180722_201404bLe nouveau fanzine alti-ligérien, La Canne Hard, fait un premier bilan quelques semaines après la sortie du #1. Plus des trois quart de la centaine d’exemplaires disponibles sont d’ores et déjà passés à la casserole.

Les œufs de la Canne sont précieux, fragiles et rares, vous ne les trouverez jamais à la FNAC. La Canne Hard est avant tout un fanzine associatif, autofinancé, sans publicité, publiant des artistes locaux et des écrits variés.

Composé d’une centaine de pages, ce premier numéro de la Canne Hard est vendu à prix libre. Ce choix du comité d’édition vise à rendre accessible à toutes et tous nos éditions mais aussi à conscientiser le public. Individuellement, chaque exemplaire nous coûte 5,60 euros, prix conséquent car nous avons fait le choix de passer par un imprimeur professionnel et de choisir du papier de qualité. Mais pour imprimer ces cent exemplaires de nombreuses personnes ont donné ou prêté de l’argent à la Canne. C’est maintenant l’heure du pari, un pari dont l’issue déterminera la possibilité pour nous de publier un #2, un #3 et toute une flopée de poussins. C’est au public de fixer son propre prix pour chacun des œufs pris dans le panier. Nous espérons un comportement raisonnable de tout un chacun afin de pérenniser notre démarche.

Si vous aussi vous voulez repartir avec votre fanzine n’hésitez pas à en réserver un ou des exemplaires par mail [fanzine43@laposte.net] ou directement auprès de l’un de nos référent-e-s sur Langeac et ses alentours.

N’oubliez-pas, la première édition du #1 n’a été publié qu’en 100 exemplaires. Afin d’éviter les prises de becs et de déplumer le poulailler  réservez dès maintenant avant la pénurie qui s’annonce très proche…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *